Histoire de la Banque africaine de développement et de sa contribution à l'essor de la Côte d'Ivoire, 1963-2005

Télécharger
Histoire de la Banque africaine de développement et de sa contribution à l'essor de la Côte d'Ivoire, 1963-2005

Catégorie : Texte imprimé

Titre : Histoire de la Banque africaine de développement et de sa contribution à l'essor de la Côte d'Ivoire, 1963-2005

Auteur : Frédéric Miezan

Éditeur : Publications de la Société française d'histoire des outre-mers

Date de publication : 2012

Langue : Français

Caractéristiques : 1 vol. (480 p.) couv. ill. en coul.

Dimensions : 24 cm

ISBN : 978-2-85970-050-8

Durant le premier lustre des années 1960, les Africains décident de se réapproprier leur destin. Très tôt et souvent en se référant aux grands réseaux marchands de l’Afrique précoloniale, ses dirigeants et ses responsables ont élaboré le projet d’une Banque africaine de développement (BAD) qui serait à cent pour cent africaine. Cette « africanité » va de soi : l’Afrique se prend en main, mais aussi pour se tenir à distance des clivages idéologiques et linguistiques de l’époque. Instituée en 1964, la BAD est une institution régionale et multilatérale de financement du développement qui a pour objectif la mobilisation des ressources pour le progrès économique et social de ses pays membres régionaux. Conscientes du fait que son développement ne peut être uniquement l’œuvre de modestes revenus issus de la commercialisation de ses matières premières, les autorités ivoiriennes décident de mettre tout en œuvre pour bénéficier d’apports financiers extérieurs. C’est ainsi que, après la création de la BAD et le démarrage de ses activités, la Côte d’Ivoire voit en cette structure un instrument capable de lui apporter le soutien nécessaire dans sa politique de lutte contre la pauvreté. Depuis sa première intervention, en mai 1971, la BAD a réalisé près de quarante-trois projets, programmes ou études en Côte d’Ivoire à la date du 31 décembre 2005, pour un montant global de 2,688 milliards d’UC, soit environ 1 335 milliards de francs CFA. Les domaines d’intervention de la BAD en Côte d’Ivoire sont diversifiés car ils atteignent tous les secteurs de développement du pays : l’agriculture, les transports, les équipements collectifs, le secteur social, les industries et les banques. L’assistance financière de la BAD à la Côte d’Ivoire est cimentée aussi bien par les concours institutionnels que par la contribution que fournit son personnel au PIB local. Toutefois, en raison de la crise politique que traverse le pays depuis le coup d’Etat militaire du 24 décembre 1999, accentuée par la rébellion armée depuis le 19 septembre 2002, l’institution y a quelque peu ralenti son action.

Explorez aussi...
Notice bibliographique - Texte imprimé

Comme s'il en pleuvait

Ajouté à votre sélection.

Retiré de votre sélection.